Tweets récents:

Chez les grands! ;)

Chez les grands! ;)

My new TB friend.

My new TB friend.

C2C “Happy” Remix Contest by Mac StantonLe multi-récompensé groupe électro C2Clance ces jours-ci un remix contest autour de leur titre…View Post

C2C “Happy” Remix Contest by Mac Stanton

Le multi-récompensé groupe électro C2Clance ces jours-ci un remix contest autour de leur titre…

View Post

DAFT PUNK IS BACKView Post

DAFT PUNK IS BACK

View Post

Elektrofonkileup!En attendant de nouveaux projets chauds bouillants, voici mon dernier track, en version non…View Post

Elektrofonkileup!

En attendant de nouveaux projets chauds bouillants, voici mon dernier track, en version non…

View Post

Stanko [MHD6 mix]Pour ceux qui seraient passés à côté, sachez que l’aventure Altminds s’est terminée cette semaine.…View Postpartagé via WordPress.com

Stanko [MHD6 mix]

Pour ceux qui seraient passés à côté, sachez que l’aventure Altminds s’est terminée cette semaine.…

View Post

partagé via WordPress.com

Puisqu’il est de bon ton de faire un point musical sur cette année 2012, je profite de…View Postpartagé via WordPress.com

Puisqu’il est de bon ton de faire un point musical sur cette année 2012, je profite de…

View Post

partagé via WordPress.com

Waves ElementCeux qui sont familiers des plusg-ins audio Waves seront ravis d’apprendre que la firme se lance…View Postpartagé via WordPress.com

Waves Element

Ceux qui sont familiers des plusg-ins audio Waves seront ravis d’apprendre que la firme se lance…

View Post

partagé via WordPress.com

Acid MusicView Postpartagé via WordPress.com

Acid Music

View Post

partagé via WordPress.com

So French Records 4th Birthday !A l’occasion des 4 ans du label français So French Records, fondé en 2008 et managé d’une main de…View Postpartagé via WordPress.com

So French Records 4th Birthday !

A l’occasion des 4 ans du label français So French Records, fondé en 2008 et managé d’une main de…

View Post

partagé via WordPress.com

STOP!

Afin d’éviter la dispersion et d’optimiser la mise à jour des informations, je mixe mon blog Tumblr et mon site internet sur Wordpress. Dispo dès aujourd’hui sur moolz.fr !

*2

Pour la sortie du jeu Alt-Minds de Lexis Numérique, son créateur et architecte, Eric VIENNOT, m’a fait l’honneur d’accepter une interview exclusive, pour le forum Altminders, enregistrée dans les studios de Radio Grenouille à Marseille. Rejoignez l’aventure dès aujourd’hui sur www.altminds.com ! Et suivez l’enquête avec nous sur www.altminders.com !

*1

#AltMinds


Beaucoup de choses ont déjà été écrites sur le nouveau jeu du studio Lexis Numérique : Alt-Minds. Le gameplay n’a plus de secret pour personne désormais, captures d’écrans à l’appui, et les personnages nous sont maintenant familiers. La révolution transmedia est sur toutes les lèvres et tout le monde est convaincu qu’une page s’est tournée dans l’histoire du jeu vidéo. Mais je reste intimement persuadé que cet engouement n’est rien face à l’émotion, un tantinet nostalgique, qui chatouille le cœur de tous ceux qui ont eu la chance de vivre l’expérience In Memoriam. Je m’explique.


SYNOPSIS

Alors qu’il enquêtait sur une série de meurtres étranges commis à travers l’Europe, le journaliste Jack Lorski finit par disparaître avec la jeune femme qui l’accompagne. Quelques semaines après sa disparition, l’agence pour laquelle travaille Lorski reçoit un cd-rom sur lequel figurent, au milieu d’un ensemble de données étranges, des fragments du journal de bord filmé du journaliste. L’agence décide alors de diffuser le cd-rom, seul indice permettant de retrouver le journaliste disparu. Ce cd-rom, conçu comme un jeu, a été créé par une sorte d’esthète fou qui, bien que cultivé, semble dénué de tout sens moral. « Le Phœnix », nom par lequel se fait appeler le tueur, s’amuse avec le joueur en le manipulant et en lui donnant au compte-gouttes les indices qui vont lui permettre de remonter dans le passé et d’éclaircir le mystère. De votre capacité à résoudre les énigmes du Phœnix dépend la vie de Jack et de sa compagne… Accepterez-vous de rentrer dans son jeu ?




Altminds reprend le principe d’une enquête à la première personne, ultra-immersive et documentée, mêlant sciences, histoire et mystères. Une aventure unique, dont vous êtes le héros, et au cours de laquelle vous jouerez votre propre rôle, sans fusil d’assaut ni hache de guerre, simplement équipé de vos neurones et votre perspicacité. Ce concept, Eric Viennot l’a initié il y a maintenant 10 ans avec ce jeu révolutionnaire : In Memoriam. Une chasse à l’homme à travers toute l’Europe, à la poursuite du Phoenix, suite à l’enlèvement de Jack Lorski et Karen Gijman. Ceux qui savent de quoi je parle en ont sûrement encore quelques frissons.

Mais au-delà du concept génial et de la qualité indéniable de l’œuvre vidéo-ludique (séquences cinématographiques convaincantes, bande son simplement magistrale et atmosphère angoissante liée aux vidéos distillées par le tueur), le choc ultime qui aura marqué toute une génération d’enquêteur est sans aucun doute l’incarnation soudaine du Phoenix. Je crois que je me rappellerai toute ma vie de l’émotion qui a transcendé toute la communauté de joueurs regroupés au sein de la Confrérie Anti-Phoenix lorsqu’un des membres (a-side il me semble) a reçu dans sa boîte mail un étrange message du Phoenix, après la fin de la traque. Car la singularité de l’aventure In Memoriam réside dans l’après-jeu ; l’idée absolument magnifique qu’a eu Eric Viennot d’incarner son personnage pour le faire vivre au-delà du jeu et poursuivre avec les joueurs ce jeu du chat et de la souris. Cet évènement unique dans l’histoire du jeu vidéo a été le point de départ d’une enquête qui aura duré pas loin de 4 ans et scellé à jamais le sort des membres de la CAP.

Imaginez donc l’excitation qui habite ces joueurs à l’idée de replonger une nouvelle fois dans une enquête de ce genre ; conscients des promesses que nous font une nouvelle fois les génies de Lexis Numérique, associés désormais à la grosse machine technique et commerciale qu’est Orange. De nouveaux outils, dont la géolocalisation, une foule de personnages, une communauté déjà nombreuses et relativement bien organisée, tout est réuni pour démarrer sous les meilleurs hospices.

Alt-Minds a débuté le 12 novembre 2012 et la première semaine de jeu vient de s’achever. Une semaine d’introduction, de test, qui a permis aux uns et aux autres de s’apprivoiser : Lexis aura eu l’occasion de tester les capacités des joueurs (pour les nouveaux du moins) et leur nombre pour adapter ses installations, et de leur côté les joueurs auront pu appréhender le concept et se familiariser avec les outils.

Il serait malhonnête de cacher que certains parmi nous attendent un IM4 mais je mentirais également en prétendant que nous n’attendons que ça : nous attendons encore mieux, même si cela semble impossible. J’ai une confiance totale. Je sais que cette nouvelle aventure sera sans égale, même si IM occupera à jamais une place particulière dans notre histoire. J’ai replongé sans hésitation (et je ne suis pas le seul), en achetant le pack complet avant même d’avoir testé la première semaine de jeu. Car je sais donc j’en suis. Alors rejoignez-nous avant le 1er décembre.

[Où que tu sois, je te salue, oiseau de malheur…]

Pour comprendre :

http://www.inmemoriam-thegame.com/fr/

Kris Menace “Features”

(click above for video)

Kris Menace, illustre remixeur (Lana Del Rey, Depeche Mode, Kylie Minogue) et producteur de musique électronique, pour lequel j’ai eu la chance de faire quelques devoirs, sort ces temps-ci son nouvel album intitulé “Features”. A juste titre, dans la mesure où les 13 morceaux qui composent l’opus (12+1) sont des featuring plus ou moins connus, parmi lesquels on notera Romanthony et bien évidemment Miss Kittin qui participe au titre phare “Hide”.

Outre mon attrait certain pour la musique de Kris Menace, je ne peux que recommander l’écoute voire l’achat de “Features”. A l’écart des productions titanesques des gros noms de la musique électro, Kris Menace distille une musique finalement assez minimaliste, fine et dont les composantes se rapprochent de la perfection que j’accorderais à Dieu si j’étais croyant. Adepte de JMJ, il est évident que je ne reste pas insensible aux nappes et sons utilisés par Kris Menace. Une empreinte purement 80’s que les featuring soulignent efficacement. Bref un mariage impeccable qui ravira les allergiques aux grosses productions bruyantes et trop compressées. Quelques perles incluses.